Villers-sur-Mer : 80 histoires pour découvrir la naissance et l’essor de la station balnéaire

Villers-sur-Mer : 80 histoires pour découvrir la naissance et l’essor de la station balnéaire

Villers-sur-Mer : 80 histoires pour découvrir la naissance et l’essor de la station balnéaire

Avec « Villers-sur-Mer 1840-1918, 80 courts récits », Sébastien Weil publie un livre ludique et moderne qui s’intéresse à la naissance et à l’essor de la station balnéaire

Sébastien Weil, auteur du livre, et Jean Bergeret, président de l’association Le Pays d’Auge qui a édité le livre. (©Le Pays d’Auge)

Passionné d’histoire, domaine dans lequel il a fait ses études, et de Villers-sur-Mer (Calvados), commune dans laquelle il est installé depuis maintenant 10 ans, Sébastien Weil a voulu réunir ses deux « amours » dans son livre « Villers-sur-Mer 1840-1918 – 80 courts récits ». Un livre paru aux éditions de l’association Le Pays d’Auge consacrée à la mise en valeur du patrimoine.

Des recherches aux Archives Départementales

L’historien qui est aussi cadre à la direction régionale du ministère de l’agriculture et de l’alimentation, raconte : 

J’ai commencé à le travailler il y a deux ans. J’étais en vacances en Bretagne et je me suis plongé dans le site des Archives Départementales.

Il se met alors à parcourir les délibérations de conseils municipaux, des articles de presse locale, etc. 

Ça m’a pris et je ne me suis pas arrêté. J’ai travaillé pendant plus d’un an tous les soirs. Parfois je sacrifiais ma pause méridienne pour aller aux Archives Départementales car mon bureau n’est pas loin. »

De ses recherches et de ses découvertes, est né ce livre. S’il avait en tête les grands événements liés à la commune, il en a, lui-même, appris davantage. « L’histoire de Villers est extrêmement riche, s’enthousiasme-t-il. C’est une bourgade rurale qui est restée immobile pendant des siècles et qui, tout d’un coup, par la volonté d’un homme, Félix Pigeory, devient une station. »

Ce qui l’a passionné, c’est bien « la création d’une ville nouvelle avec des problématiques urbaines qui sont exacerbées pendant la période estivale ». Il ajoute :

Toutes ces années représentent une période où Villers passe de 350 à 1 450 habitants. Cette ville sort littéralement de terre et c’est passionnant à écrire. 

Une forme moderne et ludique

Au fur et à mesure de ses recherches, avant la sortie de son livre, Sébastien Weil avait publié des histoires courtes sur les réseaux sociaux. Il s’est rendu compte que ces petites « briques d’histoire » pourraient être valorisées dans un livre. De cette démarche, il a conservé la forme.

Au lieu de publier un livre d’histoire dense, il a fait le choix de dévoiler 80 récits témoignant ainsi du passage d’un bourg de pêcheurs à une « colonie » parisienne. Des récits où se mêlent « la philanthropie et la cupidité, l’ingéniosité des techniciens et la timidité des élus », décrit-il.

Cette forme qui associe le sérieux et la rigueur de sa méthode avec un format plus abordable permet ainsi d’offrir cette histoire au plus grand nombre. « Sébastien parle d’un sujet classique, déjà traité, mais avec sa propre personnalité qui est moderne, commente Olivier Guérin, premier adjoint à Villers-sur-Mer. Les jeunes sont habitués à passer d’une photo à l’autre. Ici on peut passer d’un sujet à l’autre, d’une page à l’autre, choisir ce qui nous intéresse. »